• Bassin de l’Asse


    L’Asse s’écoule sur un bassin versant de 693 km2 et parcours 130 km avant de confluer avec la Durance (rive gauche) juste au Sud d’Oraison.

  • Conseil Syndical


    Le Syndicat Mixte de Défense des Berges de l’Asse est géré par les élus locaux des collectivités adhérentes à travers un Conseil Syndical qui se réunit régulièrement.

  • Site Natura 2000 de l’Asse


    Le Site Natura 2000 de l’Asse est défini par sa rivière en tresse qui a pu garder son caractère naturel au fil du temps.

  • Les MAEC


    Les Mesures Agro Environnementales Climatiques (MAEC) offrent des possibilités aux agriculteurs désireux de valoriser leurs pratiques.

  • Les évaluations d’incidence


    Les évaluations d’incidence servent à accompagner le porteur de projet dans sa réflexion sur les impacts de son projet sur l’environnement.

  • Les contrats Natura 2000


    Les contrats Natura 2000 sont des outils qui permettent de valoriser des pratiques favorables à la biodiversité.

Un éditorial sera rédigé, si possible, tous les semestres par le SMDBA. Cet article aura pour but de mettre à l’honneur un thème qui nous tient à cœur, d’importance sur le territoire ou bien de refléter le point de vue du Syndicat sur un sujet. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des réactions, questions concernant cet éditorial ou bien si vous souhaitez que nous abordions un sujet précis dans les suivants.

Débats

Les écrevisses montrent pattes blanches dans nos rivières

Dessin écrevisse couleurLes écrevisses montrent pattes blanches dans nos rivières

Suite à des prospections menées en collaboration avec la fédération de pêche du 04, différentes espèces d’écrevisses ont été découvertes cette année à proximité de l’Asse.

Pour cet éditorial de la rentrée 2016, nous avons donc choisi d’aborder le thème des écrevisses et leur présence dans nos rivières. En effet ces petites bêtes discrètes et recherchées restent pour certaines très fragiles et peu connues. Nous allons donc vous présenter succinctement une espèce de nos rivières : l’écrevisse à pattes blanches (Austropatomobius pallipes).

Une écrevisse oui mais laquelle ?

Au total 9 espèces d’écrevisses sont présentes en France. On compte parmi ces 9 espèces, 6 écrevisses introduites et considérées comme invasives.

Plusieurs critères permettent de reconnaître notre amie l’écrevisse à pattes blanches dont son céphalothorax qui possède des épines et la forme de son rostre. Plus de détails morphologiques sont indiqués dans un livret réalisé par le Parc naturel régional du Verdon et dont le lien se trouve en bas de cet article.

Les  espèces exotiques  que vous pouvez également rencontrer aux abords de l’Asse  sont  les suivantes: l’écrevisse signal, l’écrevisse rouge des marais de Louisiane et l’écrevisse américaine.

Que savons-nous des écrevisses à pattes blanches ?

Les écrevisses à pattes blanches sont des arthropodes faisant partie de la classe des crustacés. Elles pondent des œufs une fois par an et vont passer par un stade larvaire avant d’être adultes. Généralement on peut les observer de Juin à Septembre lors de leurs déplacements nocturnes.

Les larves consomment du plancton, en revanche les adultes ont un régime alimentaire varié : débris de végétaux terrestres et aquatiques, insectes, invertébrés, poissons morts. Elles ont

Mâle d'Ecrevisse à pieds blancs, dans le Colostre dans le secteur de Mouresse, en FD du Montdenier.

Mâle d’Ecrevisse à pattes blanches.

donc un rôle essentiel dans le cours d’eau en participant à son « nettoyage ».

 

Les écrevisses à pattes blanches sont plus petites que les autres espèces invasives. Elles ont également une croissance et une maturité sexuelle plus tardive ce qui explique le déclin des populations natives au profit de leurs cousines américaines.

Les écrevisses à pattes blanches sont un indicateur de la qualité des eaux ce qui signifient qu’elles vont être présentes dans des milieux aquatiques de bonne qualité. Elles préfèrent les eaux claires froides bien oxygénées et ont besoin d’abris dans leur milieu : fonds caillouteux pourvus de blocs, berges riches en racines et herbiers aquatiques.

Comment protéger les écrevisses ?

Les populations d’écrevisse à pattes blanches diminuent de plus en plus en France et en Europe.

Les raisons de ce déclin sont diverses : la dégradation de la qualité des eaux et surtout la présence d’espèces invasives porteuses de maladies pouvant détruire l’intégralité  des populations autochtones. Cette maladie, appelée la « Peste des écrevisses » peut se propager par contamination via les déplacements des usagers de l’eau : pêcheurs, baigneurs, randonneurs, entreprises de travaux ….

Compte tenu de la fragilité de l’espèce,  il est aujourd’hui strictement interdit de la pêcher sauf dans certains départements dont le nôtre où la capture est autorisée deux jours par an. Une taille minimale de capture des individus a été fixée à 9 cm.

En ce qui concerne les écrevisses exotiques, leur pêche est autorisée toute l’année dans les eaux de 2ème catégorie mais reste limitée dans le temps dans les eaux de 1ère catégorie.

En résumé afin de permettre aux populations d’écrevisses à pieds blancs de nos rivières de se maintenir il faudrait suivre les recommandations suivantes :

  • Ne pas pêcher d’individus en dehors des jours autorisés
  • Limiter les piétinements dans les rivières
  • Ne pas faire de transferts d’écrevisses quelle que soit l’espèce d’une rivière à une autre
  • Désinfecter le matériel et les bottes utilisées pour se déplacer dans l’eau (les écrevisses découvertes lors des prospections étaient localisées au niveau du Lac de Brunet, il faudrait donc faire très attention à votre matériel si vous vous y rendez). La désinfection doit se faire en évitant les produits contenant du formol et le matériel doit avoir séché avant d’être de nouveau en contact avec l’eau.

Nous sommes conscients de l’investissement nécessaire à ces actions mais elles peuvent permettre de maintenir des organismes qui peuplaient autrefois abondamment nos cours d’eau et qui nous l’espérons continueront encore longtemps d’en faire partie.

L’équipe du SMDBA espère que cet éditorial vous a plu et vous donne rendez-vous au prochain semestre pour un nouveau sujet.

Lien vers le livret du Parc naturel régional du Verdon sur les écrevisses :

http://parcduverdon.fr/sites/default/files/pnrverdon/pdf/livret_ecrevisses_al.pdf

En cas de doutes sur une espèce d’écrevisses, n’hésitez pas à contacter la fédération de pêche départementale ou les syndicats de rivière. Une photo avec le dessus de l’écrevisse bien visible pourra leur permettre de vous aider pour l’identification.

Septembre 2016                                             Rédacteur : Morgane OLIVIER

 


Actualités

Sorties Nature dans le Vallée de l’Asse

Dans le cadre de l’animation Natura 2000 du site de l’Asse des sorties avec le grand public sont proposées par le SMDBA.

L’objectif est de proposer à la population un moment de partage et de discussion sur divers thèmes en lien avec la biodiversité et les activités humaines.  Nous vous donnons donc rendez-vous aux dates suivantes :

Sorties découverte du site Natura 2000 de l’Asse

L’amont du site : Dimanche 28 mai 2017 à Blieux

Les participants auront une introduction aux grands principes de Natura 2000 et visiteront l’élevage bovin de Mme Véronique QUINOT qui a mis en place des mesures Natura 2000 depuis 2015. Vous pourrez à la fois découvrir des pratiques agricoles intéressantes ainsi que leur lien avec la biodiversité du territoire.

Vous arpenterez également les canaux d’irrigation de Blieux et découvrirez le projet de rénovation qui leur est associé.

L’aval du site : Samedi 24 juin 2017 à Estoublon

Cette sortie vous emmènera à la découverte de la faune et la flore de la rivière avec une recherche de traces de présence du castor d’Europe sur le torrent de l’Estoublaïsse.

Vous visiterez également un adoux qui permet l’irrigation de jardins et accueille des espèces de libellules et d’écrevisses de plus en plus rares.  Pour finir, vous fouillerez la rivière pour trouver de petites créatures : les invertébrés.

Sorties découverte de la biodiversité de l’Asse

Les oiseaux : Dimanche 7 mai 2017 à Bras d’Asse

L’objectif de cette sortie de permettre aux participants de découvrir les oiseaux qui peuplent les bords de l’Asse. La rivière est un élément essentiel dans le cycle de vie de certains oiseaux. Elle est parfois une source de nourriture, de refuge, une zone où se reproduire ou simplement de passage.

Cette sortie le long des berges de l’Asse est une découverte de l’avifaune qui entoure notre rivière. Elle sera animée par la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux, Groupe Local Bléone Durance).

Les libellules : Samedi 27 mai 2017 à Bras d’Asse

Les libellules sont de fragiles créatures qui vivent le long de la rivière, dans les adoux, les canaux d’irrigation et les zones humides. Elles sont une des richesses de notre région et méritent à ce titre toute notre attention.

Nous vous invitons à venir découvrir ces surprenants odonates (libellules et demoiselles) le long de l’Asse et accompagnés par la LPO (Groupe Local Bléone Durance).

Réservation : Obligatoire par téléphone 06 87 23 00 37 ou mail smdba@hotmail.fr

Tenue : Chaussures de randonnées ou vieilles chaussures de sport + bouteille d’eau et casquette.

 



Marché n°2016-01 en procédure adaptée

Le SMDBA lance le marché de prestation de service : « Mission de maitrise d’œuvre pour l’effacement des seuils des ASA de St Lions et des Graviers ».

Le dossier est disponible sur le lien suivant : BOAMP/CONS-16-66822

L’offre est à remettre au plus tard le vendredi 17 juin à 16h00.